NaNo Rebelle : L’émulation sans pression.

Il y a quelques jours débutait le NaNoWriMo, un marathon d’écriture que Pamiel vous expliquait ici.

Mais aujourd’hui je vais vous parler du Nano en tant que personne qui ne fait pas le NaNo. Parce que même si vous n’avez pas envie d’écrire un roman, si quelqu’un à côté de vous le fait vous aurez du mal à rester totalement hermétique… Et au final, ça reste une très bonne manière de se motiver à faire plein de choses. La première fois que j’ai découvert le nano, c’est justement par l’auteure que vous lisez le plus ici, Pamiel et sa passion pour l’écriture. Je fis un petit reportage audio, aujourd’hui disparu dans les limbes de mon ancien ordinateur (rip in peperonni). Participant à l’aventure en tant qu’observateur, je fus vite pris d’envie de les rejoindre dans leurs combats de claviers et discussions sur la manière d’utiliser les boyaux d’un cheval. C’est ainsi que je devins un « NaNo rebelle ».

Lire la suite

Publicités