NaNoWriMo – cé koi ca ?

NaNoWriMo 2017 Participant Banner

Bonjour à tous !

En novembre, vous faites quoi ?

Vous vous enroulez dans une couverture ? Vous attendez la neige ? Vous oubliez l’approche des partiels en vous noyant dans un chocolat chaud ? Dans tous les cas, je vous propose de tout plaquer et d’aller vous user les mains dans un challenge d’écriture un peu particulier – un endroit sur la toile, une communauté particulière, qui propose un but simple : écrire 50 000 mots en un mois. Ça vous paraît énorme ? C’est normal !

Je vais partir de ma propre expérience pour vous raconter le principe. Il y a quatre ans, en octobre, je me trouvais dans un calme plat. L’année universitaire se déroulait tranquillement, mes projets d’écriture n’avançaient pas spécialement, je ne savais pas très bien où j’allais… Une auteur que j’admire beaucoup, Andoryss Mel, m’a alors proposé de rejoindre le Nanowrimo de novembre. Le Nano… quoâ ? me direz-vous, c’est pourtant bien simple !

Nanowrimo

« Le National Novel Writing Month (Mois (inter)National de l’Écriture de Romans) est une façon amusante et stimulante de concevoir l’écriture de romans. […]

Ne vous trompez pas: vous allez écrire beaucoup de conneries. Et c’est une bonne chose. En vous forçant à écrire aussi intensément, vous vous donnez la permission de faire des erreurs. De renoncer à peaufiner sans fin votre texte ou à le corriger et de simplement créer. De construire sans démolir. […]

En 2009, nous avions plus de 165 000 participants. Plus de 30 000 ont franchi la ligne d’arrivée des 50 000 mots avant les douze coups de minuit, entrant ainsi pour toujours dans les annales des Super Stars du NaNoWriMo. Ils avaient commencé le mois comme des mécaniciens, des acteurs au chômage, ou des instituteurs de primaires. Ils en sont sortis comme des romanciers. »

Source : le site officiel français de la communauté d’écrivains Nanoteurs.

Nanowrimo

En 2014, nous avions eu la chance de faire une soirée de lancement avec Bragelonne !

Pendant cet événement, une première pour ma part, j’ai appris une chose essentielle sur moi-même, sur mon rythme d’écriture et sur ma capacité à produire et à créer un scénario. C’est vraiment une expérience enrichissante. Au-delà de l’énorme motivation, que la communauté très active nous apporte, ce n’est jamais dégradant ou compétitif (pas de la mauvaise manière). C’est un boost non-négligeable pour les timides et les solitaires ! Véridique ! J’étais du genre à ne pas oser aller vers les autres, encore moins à leur parler de ce que j’écrivais, mais le Nano accueille toute une tripotée de gens comme vous et moi.

Résultat de recherche d'images pour "nanowrimo"

Les responsables de l’organisation des événements, je pense pour ma part à Mimi Sato et Laure Isabelle, ont été formidables. Je me rappelle surtout les moments que j’ai passés à La Cordée. L’ambiance était calme, chaleureuse, conviviale. Nous fûmes pris en charge par deux adultes responsables, qui veillèrent au bon déroulement des choses, à notre sécurité et notre confort. J’ai été rapidement à l’aise au milieu de ces gens qui partageaient la même passion : écrire. Pour un retour plus détaillé sur ces réunions appelées write-in, je vous invite à aller voir l’article de quelqu’un d’extérieur à tout ça, qui a testé pour vous : J’ai testé pour vous… participer au NaNoWriMo (MadmoiZelle).

Camp Nanowrimo

Mais Pamiel, et si on est pas du tout disponibles à cette période ? Ton machin, là, c’est en novembre que ça se passe.

Ne vous inquiétez pas, chers arpenteurs de ce blog ! Le Nano ne s’arrête pas en novembre. Pour préparer l’intensité de ce rythme, deux autres sessions se déroulent dans l’année : avril et juillet. C’est ce qu’on appelle un Camp Nanowrimo, pour s’entraîner et s’entraider avant le grand final. La possibilité est différente, plus légère, parce qu’on vous donne le choix du nombre de mots. 10 000 ou 60 000, c’est selon vous, vos disponibilités et vos envies ! L’organisation aussi se ressemble mais n’est pas tout à fait la même : cette fois, les écrivains sont dispersés dans des cabines, de petits espaces de discussion et de travail qui ne dépassent pas une douzaine de personne.

C’est convivial, chaleureux, et parfait pour commencer – ou finir.

Résultat de recherche d'images pour "nanowrimo 2017"

Publicités

Envie d'en parler ? C'est par ici les enfants !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s