Pourquoi des poésies ?

tumblr_o102s6eR3b1rwlghso1_500

Howdy Howdy, mes jeunes cavaliers du vent et des tempêtes. Aujourd’hui je vous présente mes raisons d’écrire des poèmes, en particulier parce que je vais vous en offrir quelques-uns dans cette section d’écriture créative. La première et la plus importance de ces raisons est la suivante : l’amour. Je suis fondamentalement amoureuse de ce type d’expression, des rimes, de la mélodie des mots et des jeux de sonorité. Ce qui ne veut pas dire que je suis douée à le faire, mais simplement que j’aime m’y essayer. Je suis un peu rouillée, d’ailleurs. Dans mon article précédent sur Andoryss Mel, je vous parlais brièvement des séances d’ateliers d’écriture que nous avions eu avec elle. Eh bien, nous avions commencé par des poésies. Un recueil est d’ailleurs né, et nous, ses élèves, avons pour la plupart continué à écrire, en gardant en mémoire cette naissance.

J’aime écrire des poèmes parce que cela me permet d’exprimer certaines émotions que je n’ai pas encore eu l’occasion d’explorer dans mes romans. C’est un exercice tellement différent, tellement à part. Je peux jouer avec les mots et danser avec des concepts un peu plus flous, un peu plus vivants. Non pas que les personnages n’aient pas leurs propres façons de vivre à travers nos histoires, mais la force d’un poème est dans sa temporalité particulière, son absence de durée, à moins que l’auteur ne choisisse qu’il en ait une. Un roman doit avoir certaines ancres, un poème est plus libre, plus contraignant aussi dans sa forme – travaillé sans l’être, naturel et lissé, il coule davantage qu’il ne raconte. En cela, l’écriture de Pierre Bottero est admirable, puisqu’il est capable de faire chanter ses romans mieux que n’importe quel poème, et de toujours trouver le mot juste.

Mais nous y reviendrons dans un sujet qui lui sera consacré. En attendant, voilà ma deuxième raison de vous présenter mes poèmes : travailler à la fois la spontanéité et le choix des mots.

 

 Les Gemmes

 

Rais de lumière glissant sur le sol

Mes pas dans les tiens, frivoles

Nous dansons ensemble au gré du vent

Mes yeux dans les tiens, changeants

 

Le soleil se couche, tombe sur les arbres

Quelque chose en moi s’éveille

Ton parfum me saoûle, me rend hagarde

Cette harmonie m’émerveille

 

Et nos pas s’allongent, volent, se rejoignent

Dans cette danse ivre, profane

Ton rire et le mien, sans honte, fusionnent

Je t’aime comme une seule personne.

 

J’espère que ce petit extrait vous aura montré ce que je voulais dire, et je vous laisse sur ces derniers mots. Au plaisir de vous lire, d’écrire à vos côtés, et de partager avec vous les  belles créations de Steven Universe – et de tant d’autres mondes encore.

Rose Pamiel.

Publicités

5 réflexions sur “Pourquoi des poésies ?

  1. super-gaufrette dit :

    superbe poème ! J’en fais moi aussi quelques-uns, si tu as remarqué 😉 j’approuve totalement ce que tu en dis, même si j’ajouterai que un poème, ça peut aussi être une façon de raconter une histoire. D’ailleurs moi j’aime beaucoup les histoires drôle 😀

    Aimé par 1 personne

    • Rose Pamiel dit :

      Hihi, on voit les insomniaques qui restent en alerte sur la blogosphère même s’il est tard. ;D On publie et on commente à peu d’intervalle !
      Merci beaucoup. ❤ Oui j'ai vu cela, j'aime bien ton style ! Et très bonne remarque, c'est tout à fait vrai (certains des tiens en sont la preuve vivante) même si je ne les utilise pas comme ça. ❤

      Aimé par 1 personne

Envie d'en parler ? C'est par ici les enfants !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s